PROTÉGER

Protéger

Parce que cette île est la nôtre
Protéger l’environnement tout en défendant le maintien des activités traditionnelles.

Protéger notre biodiversité et notre patrimoine Réunionnais, par la responsabilisation et non par l’interdiction.

A La Réunion, dont la population a toujours entretenu une relation privilégiée à la nature, nous avons su malgré une démographie et des besoins en constante augmentation, préserver l’essentiel : les Hauts, sa beauté, sa magie, sa simplicité, son art de vivre, ses valeurs d’entraide, de solidarité et son respect de la Nature. Depuis de nombreuses années les acteurs locaux et la population ont pris en main la protection de leur patrimoine naturel en mettant en œuvre des efforts considérables pour la conservation de la nature et des forêts réunionnaises. Sans ces différentes politiques et actions, le parc national n’aurait jamais vu le jour et notre île n’aurait jamais été classée au patrimoine mondial de l’humanité.

La préservation de notre patrimoine écologique, paysager et culturel est et doit demeurer l’affaire de tous, dans les zones rurales comme dans les zones urbaines. Mais cette volonté politique doit reposer sur une volonté de responsabiliser l’ensemble de nos concitoyens dans le sens d’une gestion du territoire en tant que bien commun. Certes, la démarche est plus complexe qu’une décision autoritaire et radicale souvent fondée sur la stigmatisation de pratiques ou d’activités. Mais cette volonté doit nous amener à repenser l’aménagement, l’entretien et l’utilisation du territoire sous un angle plus consensuel, plus respectueux et surtout plus responsable. Pour cette raison nous demandons la mise en place d’un référendum d’initiative locale dans chaque commune.

De 2014 à 2015, grâce à la mobilisation de Antoine Fontaine et du Cmac le démontage des aires de pique-nique Shomin Volcan est stoppé :